Ils ont tout pollué. Tout ? Non, il reste encore un peu de biodiversité à détruire …

« Elle distribue de l’argent public à ces usines, dit-il. En moyenne, une centrale reçoit 600 000 euros de subventions par emploi créé. La situation est similaire dans d’autres zones agricoles, comme la Bretagne et l’Auvergne-Rhône-Alpes. Les élus assurent que c’est un procédé énergétique durable. Mais dans les faits, la méthanisation s’industrialise et cause de graves risques de pollution. Aussi, les centrales nécessitent des apports en végétaux et donc l’utilisation de plus en plus massive de terres agricoles dédiées. »

« La politique énergétique est un enjeu colossal pour l’écologie, insiste Bruno Ulrich, représentant des associations environnementales au Ceser. Dans ce grand virage vers la méthanisation, ce ne sont pas des motivations écologiques qui priment, mais financières. Pourtant, l’urgence de trouver de bonnes solutions énergétiques est bien là, et le cap qu’on s’apprête à prendre pour les prochaines décennies n’est pas le bon, au contraire. »

https://reporterre.net/Methanisation-Grand-Est-fonce-tete-baissee

https://www.lacommere43.fr/fait-divers/item/37929-tence-une-unite-de-methanisation-fuit-une-riviere-polluee-par-du-lisier.htmla fuit de partout ces machins, et ces fuites ne sont pas les plus dangereuses

Ça fuit de partout ces machins, et ces fuites ne sont pas les pires … Celles, gazeuses et invisibles, sont autrement plus dangereuses, pour la planète, contribuant à l’effet de serre !!!

Lors de cette manifestation, le collectif a reçu le soutien de l’association Eaux et Rivières et du Collectif National Vigilance Méthanisation canal historique. Deux oppositions très fortes à l’implantation d’usines de méthanisation. Pierre Loisel, le délégué départemental, rappelle qu’« Eaux et rivières » est l’auteur d’un manifeste pour un moratoire sur le développement des méthaniseurs en Bretagne et un renforcement du contrôle des unités existantes. 

https://www.ouest-france.fr/bretagne/kervignac-56700/kervignac-gazpard-maintient-la-pression-contre-le-projet-de-methanisation-7178059

ON VEUT QUE DES TÊTES ROULENT, NOM DE DIEU !

« Ces produits chimiques que l’on trouve aisément dans les jardineries (Monsanto, Compo, marque française Jade, marques polonaises Target et Bross…) se sont avérés contenir d’autres substances tout aussi toxiques, voire davantage, que le fameux glyphosate désormais interdit à la vente aux particuliers. »

Produits toxiques dans les pesticides: les autorités européennes mises en cause

https://mamot.fr/@imprecator/105795206431196733

https://www.mediapart.fr/journal/france/250221/produits-toxiques-dans-les-pesticides-les-autorites-europeennes-mises-en-cause?onglet=full

La demande d’autorisation environnementale du projet porté par Loire Mauges Énergie a reçu un avis favorable du commissaire-enquêteur. Assorti de deux réserves sur la circulation routière et les odeurs.

Nous, à Coulombs, pas de commissaire enquêteur n(ou alors très discret), pas de réserves et les odeurs, s’il y en a, on se les bouffera … Nous, ou Dhuisy !

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/mauges-sur-loire-49620/mauges-sur-loire-methaniseur-collectif-avis-favorable-du-commissaire-enqueteur-avec-reserves-e31c4f18-5673-11eb-8097-7fe95d398702

Dans un communiqué publié jeudi 3 décembre et cosigné par le GabbAnjou (Groupement des agriculteurs biologiques et biodynamistes de l’Anjou) et l’association Terre de Liens, l’organisation agricole laisse entrevoir sa grande réserve. Elle pointe en particulier le risque de figer 


. Et estime au final que le projet présente en l’état plus de risques que d’avantages pour l’agriculture locale.

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/mauges-sur-loire-49620/mauges-sur-loire-methaniseur-appel-a-rassemblement-pour-la-cloture-de-l-enquete-publique-0c5e506e-354b-11eb-81a6-8b526d3bb254

https://t.co/aix9d9AF8I

NON à la méthanisation
OUI à une eau de qualité au robinet
OUI à des rivières vivantes
OUI à une agriculture respectueuse des humains et des animaux
Signez la pétition !

https://petitions.eau-et-rivieres.org/

Accidents à répétition

Plusieurs cas d’accidents liés au stockage des déchets ou au fonctionnement de méthaniseurs ont déjà été à l’origine de pollutions de cours d’eau bretons. Les accidents récents de Plouvorn, Beuzec Cap-Sizun et bien entendu de Châteaulin prouvent à l’ensemble de la population l’impact inacceptable sur le sol, l’air, les cours d’eau et la santé humaine. Les accidents sont difficiles à prendre en charge et à maîtriser.

La méthanisation soutient un modèle agricole intensif. Elle ne répond pas à la question de la gestion des déchets et conduit à un processus d’accaparement des terres. La méthanisation n’est pas non plus une réponse à la question du revenu agricole. Elle n’est pas une énergie propre et est contraire au principe de Transition.

L’accident du méthaniseur du Finistère révèle le n’importe quoi de politiques sous l’influence des lobbies. La méthanisation industrielle est un scandale financier et écologique !!!

Cinq associations agricoles et de protection de l’environnement lancent une pétition pour demander un moratoire sur la méthanisation, plus d’un mois après la pollution de l’Aulne par l’usine de biogaz de Châteaulin.

https://www.ouest-france.fr/bretagne/bretagne-des-organisations-agricoles-et-ecologistes-demandent-un-moratoire-sur-la-methanisation-6995343