Eau (nous y reviendrons), chemins (nous y reviendrons aussi), routes … la société de méthanisation Bioénergies de l’Ourcq dispose à sa guise de ce qu’elle veut comme elle l’entend. Il ne faisait pas bon avoir à se déplacer en deux roues, cet après midi, sur la D23 … Même en voiture, ça faisait peur !

Peut-on être aussi irresponsable ?

Vive la méthanisation industrialisée !