La région est, en France, la première émettrice d’ammoniac, issu à 95 % de l’activité agricole et responsable d’une partie de la pollution de l’air aux particules fines, qui favorisent cancers et maladies cardiovasculaires. Malgré l’enjeu sanitaire, les outils de surveillance restent sous-développés, faute de financements publics.

l’Eldorado de l’agriculture industrielle se trouve sans nul doute en Bretagne. Ça doit être le rêve de tous ces empoisonneurs qui se font appeler agriculteurs !

(en accès libre)

Ammoniac : en Bretagne, l’air est grave http://www.mediapart.fr/journal/france/140621/ammoniac-en-bretagne-l-air-est-grave?utm_source=global&utm_medium=social&utm_campaign=SharingApp&xtor=CS3-5

En milieu agricole, « c’est une hécatombe », dénonce Benoit Fontaine, scientifique au MNHN. En cause, l’intensification de l’agriculture et l’usage de pesticides, « en particulier les néonicotinoïdes », les grandes parcelles et la disparition des haies, ou encore la mécanisation.

Le gouvernement a autorisé en 2020 une réintroduction temporaire des néonicotinoïdes, dont l’effet néfaste sur les abeilles est documenté.

https://www.nouvelobs.com/ecologie/20210531.OBS44718/les-scientifiques-alertent-face-au-declin-des-oiseaux-il-faut-changer-l-agriculture-et-la-chasse.html

La famille du Gen-X, ce sont les PFAS, poisons rendus célèbre par le film Dark Waters, qui montrait le combat acharné d’un avocat américain dans la défense de riverains malades à cause des rejets sauvages de l’usine Dupont en Virginie-Occidentale. Ces substances sont réputées « éternelles » : elles sont si persistantes que leur biodégradation est un horizon illusoire.

Le néolibéral, égoïste et irresponsable, tellement que c’en est un nuisible, est capable de ça.

Parfois, le mouton, qui par son action (vote, collaboration …) ou inaction a permis ça, oubliant sa propre responsabilité, en arrive à attaquer l’ultra-libéral en justice … C’est toujours ça.

https://www.mediapart.fr/journal/international/310521/aux-pays-bas-des-habitants-aux-prises-avec-la-pollution-invisible?onglet=full

Voyez comme ils mentent, ces empoisonneurs, voyez leur propagande … Et, pendant que d’autres luttent, nous, on a laissé faire. Ignorants, on s’est fait avoir et, du digestat, on en bouffera pendant des lustres … Et nos arrière petits-enfants trouveront en encore des traces dans les nappes phréatiques.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/video-bas-rhin-a-rittershoffen-le-projet-d-une-unite-de-methanisation-cree-la-polemique-2056243.html

En France, l’agriculture est la première cause de pollution de l’eau potable, révèle une étude de l’UFC-Que Choisir publiée ce mardi.

Oui, oui, on est au courant. Depuis que nos gouvernants ont transformé nos paysans en empoisonneurs, c’est la nouvelle donne : La flotte, les aliments pourris de pesticides, c’est pour nous. Les homards, le bon pinard et la bonne bouffe (payés avec nos sous, en plus), c’est pour eux … Toute cette engeance aurait tort de se gêner, on vote pour eux, on les adule, on admire tellement inconditionnellement, « ceux qui ont réussi » …

https://www.nouvelobs.com/conso/20210420.OBS43018/plus-d-un-million-de-consommateurs-boivent-une-eau-polluee-par-les-pesticides.html

Un permis de construire pour un méthaniseur agricole XXL a été déposé le 16 avril à la mairie de Corcoué-sur-Logne. Derrière ce projet qui se heurte à la contestation locale, une entreprise danoise qui tente de s’implanter en France, profitant de subventions très favorables au « biométhane ».

https://www.mediapart.fr/journal/france/200421/en-loire-atlantique-les-impacts-problematiques-d-un-methaniseur-hors-norme?onglet=full

Ben, oui, les requins pollueurs, y compris étrangers, vont pas se gêner … Il n’y a qu’a se baisser pour ramasser notre pognon, que Macron leur distribue sous forme de subventions. Les digestats, la pollution des nappes et des rus et le toutim, on se les garde, par contre, ça, les requins danois, ils sont comme les nôtres : la merde, c’est pour les « sans-dents » …

Ici, on s’enorgueillit de nourrir la France entière, quitte à empoisonner doucement les sols, les eaux et les hommes. L’attaque récente contre une journaliste démontre combien la remise en cause de ce modèle reste une tâche ardue.

Ils disent nourrir, alors qu’ils empoisonnent comme d’autres disent prélever alors qu’ils assassinent … A la colle, s’il le faut.

En réalité les uns font leur business au mépris de tout et les autres, parfois les mêmes, détruisent, y compris de manière sadique, avec le même sans-gêne, le même égoïsme, le même propos.

La vérité est que les barbares sont légion. Ils ne pratiquent pas la novlangue, pour se donner une bonne conscience. Qu’ils n’ont pas, de toutes façons. Non, ils tentent de cacher leur condition. Car c’est inavouable d’être ce qu’ils sont … L’ennemi, le poison.

https://www.mediapart.fr/journal/france/190421/l-ecologie-et-les-usines-les-candidats-aux-regionales-face-au-modele-agricole-breton?onglet=full