Porté par la demande de la Chine, le marché mondial de l’hydrogène vert connaît une croissance rapide. D’après un rapport de BloombergNEF, les capacités de la filière devraient doubler cette année.

Le monde entier réfléchit à l’hydrogène

Déjà plus de 40 pays ont élaboré une stratégie en matière d’hydrogène. « Plus de 90 projets sont prévus dans le monde pour utiliser l’hydrogène dans l’industrie. Les producteurs d’électricité ont presque doublé la capacité prévue de leurs turbines à hydrogène depuis janvier. Nous nous attendons à ce que cette dynamique se poursuive dans les mois à venir » 

« il faudra que le prix du CO2 atteigne au moins 100 dollars par tonne d’ici à 2030 pour inciter à l’adoption de l’hydrogène. Aucun pays ne pratique un tel prix aujourd’hui, et nous prévoyons que seuls trois marchés atteindront ce niveau avant 2030 : le Canada, l’UE et le Royaume-Uni.

https://www.h2-mobile.fr/actus/marche-hydrogene-vert-prend-ampleur/

C’est en intégrant des cellules solaires dans les voiles d’un bateau participant au Vendée Globe qu’Alain Janet, le fondateur de Solar Cloth system s’est fait connaître. Aujourd’hui, les tissus photovoltaïques ultralégers, flexibles et incassables que conçoit et fabrique la jeune entreprise de Mandelieu-la-Napoule ont trouvé bien d’autres applications, dans l’agriculture, les transports, les sports, les loisirs de plein air et même l’aéronautique.

https://www.revolution-energetique.com/de-la-voile-aux-deflecteurs-de-camion-les-textiles-photovoltaiques-de-solar-cloth-ont-un-bel-avenir/

Attention, c’est du lourd !

(non, toujours pas pour le « bio »_methane, non !)

Hyzon Motors et Chart Industries vont développer un véhicule utilitaire lourd alimenté à l’hydrogène liquide et doté d’une autonomie de près de 1 000 miles (1 609 kilomètres).
 
Hyzon, constructeur américain de poids-lourds et bus à hydrogène, multiplie les annonces ces dernières semaines. Signature d’un accord avec Total Energie en Europe

https://www.h2-mobile.fr/actus/hyzon-chat-camion-hydrogene-liquide-autonomie-record/

Materia Nova développe un nouveau procédé de production d’hydrogène grâce à la pyrolyse plasma dite hybride du méthane. Dès 2022, cet institut de recherche belge souhaite construire un pilote pré-industriel en s’alliant avec des partenaires industriels.

Ce n’est que de l’hydrogène « turquoise », mais l’objectif, l’hydrogène vert (et l’adieu au « gris »), est en bonne voie …

https://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/articles/une-nouvelle-technologie-de-pyrolyse-plasma-du-methane-pour-produire-de-lhydrogene-94830/