https://www.revolution-energetique.com/eolien-est-il-vrai-quil-est-intermittent-et-que-le-foisonnement-nexiste-pas/

L’autre jour, à la réunion avec Intervent Dhuisy), de gros malins ne savaient parler que de ce sujet … Façon poule qu’a trouvé un couteau. Ils n’ont réussi qu’à nous faire perdre du temps (Les gars d’Intervent, pendant ce temps, buvaient du p’tit lait).

Ces gros malins auraient mieux de prendre connaissance de ce genre d’articles …

L’impact de l’activité humaine sur la planète altère même les systèmes les plus résistants. Parmi les critères que les scientifiques considèrent pour baptiser la nouvelle ère géologique comme l’ Anthropocène , la période caractérisée par l’empreinte de l’action humaine, figure, entre autres, l’utilisation généralisée des pesticides depuis plus de 70 ans. Deux études différentes ont trouvé des traces de ces composés chimiques dans des sols qui n’ont pas été appliqués depuis 3 à 20 ans.

C’est une traduction automatique, mais qui reflète assez bien le texte original …

Oui, ils ont empoisonné la terre, l’eau, les rivières, l’air et la mer … comme si elles leur appartenaient.

Ils ont porté atteinte, détruit en partie, la biodiversité. Ils nous ont empoisonnés, aussi, directement. Et leurs poisons continueront leur effets des décennies, des siècles durant … Comme si tout leur appartenait.

https://elpais.com/ciencia/2021-06-30/el-veneno-que-permanece-decadas-en-la-piel-de-la-tierra.html

Avant, il y avait des mésanges

« J’étais persuadé qu’il y avait quelque chose de pas normal. » Maurice a 92 ans et est agriculteur bio, depuis 1966. Ce pionnier a eu le courage avant tout le monde d’aller à contre-courant du modèle agricole classique malgré les moqueries et les menaces. « Moi, je n’emploie pas de désherbant chimique, je n’emploie pas de produits chimiques… Mais regardez, ça pousse tout seul ! (…) Tout repousse mais quand vous désherbez, rien ne pousse ensuite, c’est foutu« , explique Maurice.

https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/restauration-hotellerie-sports-loisirs/video-a-92-ans-maurice-prone-une-autre-agriculture_4681857.html

 « Après avoir interrogé la Cour de justice de l’Union européenne, le Conseil d’Etat annule la réglementation française autorisant la chasse à la glu des grives et des merles car elle est contraire au droit européen »

Il aura fallu en recourir au Conseil d’État, qui lui-même s’en est remis au droit européen, pour que cette horreur soit interdite.

Ce doit être un crève-coeur, pour LR qui, à l’Assemblée Nationale et au Sénat (a majorité LR), avait tellement bataillé en sa faveur … LR, vous avez, ce parti qui, grâce à l’abstention des deux tiers de l’électorat, n’en peut plus de se féliciter d’avoir, avec 15 ou 16% des inscrits, gagné les élections de dimanche 27/06/2021.

https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/biodiversite/la-chasse-a-la-glu-declaree-illegale-par-le-conseil-d-etat_4681949.html

Materia Nova développe un nouveau procédé de production d’hydrogène grâce à la pyrolyse plasma dite hybride du méthane. Dès 2022, cet institut de recherche belge souhaite construire un pilote pré-industriel en s’alliant avec des partenaires industriels.

Ce n’est que de l’hydrogène « turquoise », mais l’objectif, l’hydrogène vert (et l’adieu au « gris »), est en bonne voie …

https://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/articles/une-nouvelle-technologie-de-pyrolyse-plasma-du-methane-pour-produire-de-lhydrogene-94830/

Voilà ce que produisent les irresponsables qui nous gouvernent !

Combien de maladies et de décès liés à l’ammoniac en Bretagne ? Ce gaz issu à 95 % de l’activité agricole est parmi les responsables d’une pollution de l’air aux particules fines, qui favorisent cancers et maladies cardio-vasculaires. La Bretagne en est la première région émettrice de France. Malgré l’enjeu sanitaire, les outils de surveillance sont restés sous-développés, faute de financements publics : seulement depuis décembre 2020, un appareil breton observe constamment ce polluant dans l’air

https://splann.org/bretagne-malade-ammoniac/

L’UE, son néolibéralisme, ses empoisonneurs qui se prétendent agriculteurs, importateurs de denrées alimentaires, politiciens au pouvoir supposés être là pour défendre l’intérêt général …

Extraits :

L’oxyde d’éthylène est un désinfectant gazeux classé comme «agent cancérogène, mutagène et reprotoxique», indique la répression des fraudes (DGCCRF). 

Ce pesticide, qui se présente sous la forme d’un gaz « extrêmement inflammable et toxique », est interdit dans l’Union européenne. En plus de provoquer des cancers, il induit des «anomalies génétiques», selon le profil toxicologique établi par l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS).

Il provoque également des «irritations cutanées», une «sévère irritation des yeux» et peut «irriter les voies respiratoires», précise l’INRS.

L’Union européenne recense 1 498 substances actives, en interdit 907 et «ne prévoit que 176 substances à analyser», note le rapport du sénateur Duplomb. Quant à la France, elle analyse 568 substances, mais «au regard des 1 498 substances à contrôler, cela signifie que plus de 900 substances actives ne sont presque jamais contrôlées».

Mais «la philosophie du système européen repose sur une confiance candide en ses partenaires commerciaux», dénonce Laurent Duplomb. Ce fonctionnement est une «preuve de la naïveté de l’action publique», dit-il.

Ainsi, la France consacre très peu de moyens à la détection de substances interdites : le coût des contrôles représente seulement 50 centimes d’euro pour 1 000 euros de denrées importéesécrit Laurent Duplomb dans son rapport.

https://www.leprogres.fr/economie/2021/06/24/qu-est-ce-que-l-oxyde-d-ethylene-le-pesticide-interdit-retrouve-dans-des-milliers-d-aliments