ON VEUT QUE DES TÊTES ROULENT, NOM DE DIEU !

« Ces produits chimiques que l’on trouve aisément dans les jardineries (Monsanto, Compo, marque française Jade, marques polonaises Target et Bross…) se sont avérés contenir d’autres substances tout aussi toxiques, voire davantage, que le fameux glyphosate désormais interdit à la vente aux particuliers. »

Produits toxiques dans les pesticides: les autorités européennes mises en cause

https://mamot.fr/@imprecator/105795206431196733

https://www.mediapart.fr/journal/france/250221/produits-toxiques-dans-les-pesticides-les-autorites-europeennes-mises-en-cause?onglet=full

Non, rassurons-nous, c’est pas à Coulombs en Valois que ça se passe !

D’un salarié embauché par ses parents, ils sont désormais huit dans l’équipe. Les cuves sont là pour le rappeler. Ici, on produit des centaines de milliers de litres par an et le verre teinte sur la chaîne d’embouteillage.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-france/seine-et-marne/nous-paysans-en-seine-et-marne-un-agriculteur-brasseur-qui-fait-mousser-ses-cereales-1970797.html

« montre des risques de tumeurs du système nerveux central plus élevés chez les utilisateurs de pesticides sur certaines cultures (pommes de terre, tournesol et betteraves). De plus, des liens ont été mis en évidence avec des insecticides, des herbicides et des fongicides du groupe des pesticides carbamates ».

https://www.nouvelobs.com/planete/20210223.OBS40573/des-tumeurs-liees-aux-pesticides-reconnues-comme-maladies-professionnelles-une-avancee-pour-toutes-les-victimes.html

La mafia bétravière …

Une enquête du Monde a révélé récemment que ce projet de loi s’est fondé, en partie, sur des calculs erronés, interrogeant la façon dont sont pris les arbitrages en la matière.

[…]

Ce vote a provoqué un cas de conscience chez nombre d’élus de ces formations, qui étaient tiraillés entre leur loyauté à leur parti ou au gouvernement, les intérêts de leur circonscription, et leurs propres convictions. Concrètement : comment les députés ont-ils voté et comment expliquer leur choix ?

https://www.sudouest.fr/redaction/le-cercle-sud-ouest-des-idees/reintroduction-des-pesticides-neonicotinoides-comment-nos-deputes-ont-ils-vote-et-pourquoi-1400279.php

Le dossier d’extension de l’unité de méthanisation à Saint-Paterne-le-Chevain, soumis à enquête publique, a fait réagir l’association Environnement Nord-Sarthe

Oui, selon le principe de « c’est que la première bosse qui compte », après l’initiation des projets, viennent les extensions … Surtout quand des proches sont opportunément bien élus dans les mairies et qu’on peut faire ça en loucedé … Oui, parce que, bon, le loucedé, c’est quand-même la base !

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/saint-paterne-le-chevain-72610/nord-sarthe-l-extension-de-l-unite-de-methanisation-fermement-contestee-0deae89a-7045-11eb-81ed-db997a95d59d

La culture au détriment de l’élevage 

« La méthanisation agricole telle qu’elle est proposée ne peut fonctionner uniquement qu’avec des effluents d’élevage. Pour obtenir une rentabilité, il faut y ajouter de gros apports de cellulose, c’est-à-dire des cultures dédiées (maïs, couverts végétaux). Cela pousse à l’intensification avec deux récoltes par an », alerte Claude Bâcle, membre de la CP 61.

https://actu.fr/normandie/mortagne-au-perche_61293/methanisation-dans-le-perche-une-efficacite-toute-relative_39508251.html